Né à La Chaux-de-Fonds, Raphaël Favre commence l'étude du chant avec Marie-Lise de Montmollin et poursuit sa formation au conservatoire de sa ville natale (diplôme d'enseignement en 2000). Il se perfectionne ensuite avec Christoph Prégardien à la Haute école de musique de Zurich (diplôme de concert en 2004 et diplôme de soliste en 2006).

 

Pendant ses études, il a également la chance d’approfondir ses connaissances dans le domaine du lied, grâce à l’enseignement du pianiste Hartmut Höll.

Il est lauréat du Concours international Franz Schubert et la musique de la modernité de Graz et du Concours international de lied de Stuttgart.

 

On a pu l’entendre dans des événements musicaux comme le Rheingau Musik Festival (D), le Ludwigsburger Schlossfestspiele (D),  le Kissinger Sommer (D), Bachfest Leipzig (D), le Festival de Noirlac (F), ou les Folles Journées de Nantes, Bilbao et Lisbonne.

 

Son répertoire comprend les principales œuvres sacrées de Monteverdi, Bach, Haendel ou Mozart. Des oratorios romantiques et modernes ainsi qu’une très grande quantité de Lieder allemands, mélodies françaises et anglaises. Raphaël Favre interprète également très volontiers la polyphonie de la renaissance ainsi que la musique contemporaine.

 

Il a fait ses débuts à l’opéra en tant que Paolino dans « Il matrimonio segreto » de D. Cimarosa, et interprète également les rôles de Tamino (Die Zauberflöte de W.-A. Mozart) et Medoro (Orlando Paladino de J. Haydn). 1er Manager (Neues vom Tage de P. Hindemith), Hans Scholl (Weiße Rose de U. Zimmermann).

 

Il a par ailleurs participé à de nombreux festivals en Suisse, France, Allemagne, Italie, Espagne, Portugal, Belgique ou au Japon avec des chefs tels que Michel Corboz, John Nelson, Michael Hofstetter, Dominique Tille, Philippe Krüttli, Jérémie Rhorer, Thomas Rösner, Adriano Giardina, Laurent Gay, Marc Kissoczy, Peter Siegwart ou Jan Schultsz.

Son enregistrement du Voyage d'hiver de  F. Schubert avec le guitariste André Fischer pour le label Stradivarius (2013) a été très bien reçu par la critique. Avec la pianiste Satoko Kato il a enregistré un choix de Lieder de Franz Schubert publié par le label SARU international music (2015) et pour le même label, le CD Folksong Arrangements for Voice & Piano (2019).